Naturopathie

2020 Une année de renouveau?

Comme à chaque mois de janvier, on fait le bilan de l’année écoulée… Qu’est-ce qu’on ne veut plus? Qu’est-ce qu’on veut garder? Et qu’est-ce que l’on veut voir apparaître dans sa vie? On ressent bien cette énergie de renouveau dont tout le monde parle… C’est de saison… Mais si 2020 signifiait plus que ça?

« A toi d’être le changement que tu veux voir dans ta vie ». Oui… Si on veut que les choses changent, alors il ne tient qu’à nous de mettre en place des petites (ou grandes) actions qui vont provoquer le changement. Chercher une nouvelle maison, un nouveau travail, mieux soigner son alimentation, apprendre à se respecter davantage, être plus souriant, plus généreux, plus écolo?

La première chose à faire, c’est de ne plus se poser en victime. Une situation ne nous convient plus, alors il faut se demander si on a les moyens de la faire changer. Ne plus accepter de subir un chef qui nous harcèle, un travail qui nous stresse tellement que l’on n’a plus la force d’être bien avec sa famille, un conjoint que l’on n’aime plus réellement, un ex qui nous pourrit la vie… Ou une porte qui grince, un robinet qui fuit… On a la capacité de chercher un nouveau poste, un nouvel emploi, ou bien de se mettre au yoga ou à la relaxation, on peut aussi dire à celui qui nous prend la tête que l’on n’accepte plus cette situation et faire en sorte que chacun reste à sa place, on peut mettre un peu d’huile dans les gonds ou appeler un plombier… Bref, se plaindre peut faire du bien, mais ça ne résout pas les problèmes.

Et quand on y réfléchit, il y a finalement peu de situations où l’on n’a aucune possibilité d’agir.

Alors, en 2020, on se prend en main… et on fait de sa vie quelque chose de joli, de constructif, d’utile, et surtout qui nous fait du bien.

Pour moi, ce sera une année où je pose les bases d’une vie plus stable, plus sereine, où j’accepte d’occuper un travail qui ne sera peut-être pas ma vocation, mais qui me permettra en parallèle de pouvoir continuer à faire ce que j’aime vraiment : accompagner l’autre sur le chemin de son épanouissement et de son bonheur.
Parce que malheureusement, être thérapeute à son compte ne suffit pas toujours pour assumer pleinement sa vie de maman solo, et que nous vivons dans une société où vivre entièrement de son activité requiert énormément de sacrifices… Pour le moment je dois faire autrement. Et je l’accepte.

Alors je vous souhaite à tous une très belle année 2020, et pensez à vous surtout !

A bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *